mariealixleroy.jpg

Marie-Alix Le Roy

Un groupe de paroles pour les parents via Facebook

Au siècle dernier les groupes de paroles en comité restreint étaient indispensables pour répondre aux problèmes des adolescents. La libre-antenne des radios-libres rencontrèrent un vif succès auprès des pré-ados en laissant de côté les parents. Adikphonia suit depuis plusieurs mois « Parents unis contre les smartphones avant 15 ans » à l’initiative de Marie-Alix Le Roy, mère de deux filles.

Le

Phil Marso : Vous avez lancé le 13 août 2019 sur Facebook le groupe « Parents unis contre les smartphones avant 15 ans ». Étiez-vous à ce point en panique, débordé par vos enfants  trop compulsifs sur le mobilou (Smartphone) ?

Marie-Alix Le Roy : Non. Pas du tout. Ma fille a été victime d'un incident pornographique en CM1. J'ai alors mesuré le danger de cet outil.

PM : L’attente des parents est grande pour canaliser les enfants afin de leur éviter d’être trop scotchés devant les écrans. Comment expliquez-vous cette prise de conscience ?

M.L : Ils commencent à mesurer les dégâts......

PM : Qu’est-ce qui vous a poussé à mettre le curseur avant 15 ans pour utiliser un smartphone ?

M.L : Selon les psys, c'est l'âge où on commence à vraiment percevoir les dangers du smartphone. La pornographie reste à cet âge un très grand danger. Et c'est l'âge de la majorité numérique, c’est-à-dire 15 ans, fixé par les pouvoirs publics.

© Phil Marso /  Juillet 2020 - Megacom Ik / Adikphonia 2020

Découvrir la suite de l'interview dans le magazine Adikphonia N°1 :

Adikphonia-couv.jpg